Howard's PARIS

Je suis Frédéric Costa et j'ai 40 ans.

J’ai créé Howard’s il y a une vingtaine d’années quand j’ai hérité de la boutique familiale rue d’Amsterdam.

Mais je n’ai pas débuté dans l’univers de la chemise et de la cravate.

J’avais à peine 16 ans quand j’ai commencé mon tout premier travail chez BMW.

Je pense que la manière de travailler et mon amour de la recherche et développement me viennent d’ailleurs du milieu automobile.

Après deux ans passés chez BMW en tant qu’ouvrier, j’ai été contacté par Ferrari et c’est à cette l’époque que ma passion pour les chemises et les cravates a débutée.

Pourquoi ?

À l’époque, je n’avais ni chemise ni cravate à la hauteur pour un entretien. Sur le marché français, c’était très compliqué de trouver des cravates de qualité. Les cravates des autres candidats ne m'ont pas non plus touchées. 
Je me suis dit, à ce moment précis, qu'il fallait que je me débrouille pour les fabriquer moi-même.
C’est comme ça qu’a débuté mon aventure.

J’ai commencé par confectionner quelques prototypes de cravates dans ma chambre et à les vendre. J’ai d’ailleurs importé des Etats-Unis une grosse machine à coudre.

Mes parents devenaient fous car je cousais mes cravates de 23h à 1h du matin. Elle faisait trembler le parquet de notre appartement. 

Après mes confections nocturnes (et bruyantes), je proposais mes cravates sur des salons, et les vendaient dans des boutiques de chemises. Je faisais même des commandes spéciales, sur-mesure, à des clients.

Quand j’ai hérité de la boutique de mes parents, j’ai décidé, sans réfléchir, à me lancer dans la chemise et d'aller encore plus loin dans le développement de mes cravates.

BMW m’a apporté beaucoup de précision, de conscience, de minutie et je m’en suis servi dès le début ma carrière.

Mon rêve, quand j’avais 20 ans, était de travailler avec les meilleurs tisserands.

J’étais tellement frustré de ne pas trouver de qualité sur le marché que je me suis mis en quête de les trouver et de leur proposer de travailler avec moi.

Après plusieurs voyages en Europe, je les ai finalement rencontré.

20 ans après 

Howard’s s’est agrandit. J’ai décidé de ne pas m’étendre pour avoir un contrôle sur le produit de A à Z.

Aujourd'hui, j’ai la chance de bénéficier de 2 collègues qui m’aident à la développer.

C’est en équipe que nous travaillons, et ça me permet de m’isoler pour réfléchir à mes créations. Quentin s’occupe de la boutique, Clémence du site internet.

Quand je ne suis pas avec eux, je crée les prochaines collections et je prends le temps de vous rencontrer.

Je vous laisse découvrir mon univers ...

Bonne visite!

Frédéric


Newsletter
Recevez toutes les offres, infos et exclusivités de la boutique