Qu'est ce que l'oxford?

J’aimerais vous parler d’un tissu que j’aime particulièrement et que je mets très rarement en avant. Il s’agit de l’oxford.

L'oxford

Le tissu oxford se porte aussi bien la semaine que le week-end.

Pour vous parler du tissu un peu plus en détail, je vais commencer par son origine.

L’histoire débute fin 1800 lorsqu’un drapier écossais fait sa découverte et décide de l’appeler Oxford, en reconnaissance envers la célèbre ville anglaise qui l’a accueilli suite à son immigration.

Fier de sa magnifique découverte, il va encore plus loin.

Il décide de créer une collection à partir de ce tissu pour les étudiants des prestigieuses universités britanniques de Cambridge et Oxford, évidemment.

Après de multiples recherches sur le tissu et face à l’enthousiasme des étudiants, il pense à élargir sa gamme en habillant les sportifs de ces deux universités.

A l’époque, le polo est le sport pratiqué dans toutes les universités du pays. Il en fait donc son nouveau marché.

Vous connaissez la suite.

Déjà à l’époque, les joueurs de polo portaient une chemise en manches longues, avec un col boutonné pour éviter de les gêner dans leur course. Pour les sportifs, l’oxford est idéal car c’est un tissu particulièrement respirant et résistant.

Pourquoi?

Le tissu oxford a la particularité d’être réalisé avec des fils qui s’entrecroisent, que l’on appelle chaîne et trame.

Un tissu à grains
C’est ce qui en fait un tissu “à grains”. Moins précis que la popeline, l’oxford a non seulement un fil de trame coloré mais aussi un fil de chaîne blanc (ce qui permet l’effet quadrillé du tissage possible).

Depuis l’époque de la découverte de l’oxford, beaucoup de pays (notamment Américains et Européens) ont travaillé ce tissu sous toutes ses facettes.

A l’époque omniprésent dans la garde-robe des étudiants, l’oxford a réussi à se créer un côté formel, par son grain de tissu plus ou moins fort.

Assemblées avec les cravates et costumes des universités, on retrouve d’ailleurs dans les archives les étudiants de la Ivy League (huit plus prestigieuses universités Américaines) porter leur chemise en oxford avec une veste en tweed et un pantalon de flanelle.

J’aime la porter quand je voyage avec un pantalon en flanelle, un cardigan et des baskets. Elle ne se plisse presque pas et a l’avantage d’être très confortable.

Voila donc pourquoi nous avons tendance à dire que “porter de l’oxford, c’est s’approprier le style des Anglais et des Américains”.

Et puis ce n’est qu’en 1970 que l’oxford est arrivé chez nos chemisiers Français.

Je vous laisse les découvrir…

Produits liés
Newsletter
Recevez toutes les offres, infos et exclusivités de la boutique