Qu'est ce que la flanelle ?

La flanelle

Ayant commencé avec les écharpes en flanelle grise, marine et marron-beige, j’ai voulu continué dans ma lancée en travaillant la flanelle avec des couleurs plus atypiques notamment le cuivre et le violet, mais aussi d’ajouter des détails inattendus, en rose, fushia et ocre. J’adore.

J’ai toujours voulu travailler avec des coloris chauds tout en rajoutant des détails aux couleurs plus claires.

En hiver, j’ai du mal à porter des couleurs claires comme le rose, le jaune, le vert, l’orange, le fushia. Ce sont pour moi des couleurs d’été. Qu’elles soient pastels, froides ou neutres, les couleurs influencent nos émotions.

J’ai finalement décidé de me lancer dans la flanelle.

Tant qu’à proposer de la flanelle en écharpe, jouons aussi sur les couleurs d’été en les associant à celles d’hiver.

Ces détails peuvent tout aussi bien s’accorder avec un port de chaussettes, boutons de manchettes, ou même d’une veste de costume de la même couleur, pour rappeler les tons de l’écharpe.

La flanelle est très réputée de nos jours pour son toucher doux.

D’origine galloise, la flanelle veut simplement dire laine. La flanelle peut parfois être vue comme ayant un aspect rustique, mais aussi excessivement luxueuse.

Les puristes aiment la flanelle parce qu’elle se trouve dans toutes les déclinaisons possibles mais aussi avec des coloris et des motifs aussi nombreux que variés.

La grande majorité est composée d'un mélange de 85% de laine et de 15% de cachemire, les autres 100% de laine; ce qui lui apporte ce côté feutré et moelleux, la flanelle a de nombreux avantages quand on la porte.

Pour moi, le plus important dans la flanelle, est qu’elle est presque infroissable. De nombreuses expériences ont été effectué et c’est surement le tissu le plus résistant qu’on ait créé. Même enroulée autour du cou toute la journée, sa forme restera intacte en la pendant ou la pliant le soir.

Imperméable par son tissu pressé, elle n’est pas froide au toucher et bien au contraire car portée, elle procure de la chaleur.

Petite anecdote sur la flanelle

Pendant la première guerre mondiale, nos soldats Français étaient habillés avec des chemises en flanelle pour les couvrir du froid glaçant.

Mais pas que!

Ils avaient aussi des ceintures de flanelle. Comme quoi, depuis longtemps, la flanelle est reconnue pour ses vertus réchauffantes.

La flanelle reste, pour autant, un tissu très léger. Et c’est ce qui en fait sa principale force. C’est pour cela qu’elle s’assemble parfaitement avec vos manteaux d'hiver.

Le travail de la flanelle 

J’ai roulotté les bords des écharpes afin que le tissu se tienne parfaitement et éviter l’effilochage. En ajoutant ces précieux détails, à savoir la finition en croix, notre célèbre marguerite ainsi que les deux travetti, je m’assure d’une tenue parfaite de l’écharpe.

Du coup aujourd’hui, je n’ai plus ce problème!

A la fois infroissable et bien cousue, la flanelle ne risque plus rien.


J’ai donc réussi à allier l’esthétique au confort dans une écharpe.

Je vous laisse les découvrir …

Produits liés
Newsletter
Recevez toutes les offres, infos et exclusivités de la boutique